Projet Mashup

Un mashup (signifiant littéralement purée) est un mélange d’images et de sons numériques. C’est un art du recyclage, du remploi d’images empruntées et tournées par d’autres.

Source : Wikipédia

Ce projet audiovisuel est réalisé en partenariat avec la Médiathèque de Vélizy dans le cadre du « mois polar » de novembre 2017 et deux intervenants réalisateurs monteurs, Thomas Leroy et Julien Seher. Les élèves de 4ème1 participent à 6 ateliers qui ont lieu au Laboratoire numérique de la médiathèque.

Le principe du mashup est d’associer et de synchroniser des extraits de deux films qui n’ont rien en commun. En amont, les élèves, par deux, sélectionnent deux films, un polar et une comédie. Puis ils doivent garder des images de l’un, le polar, et des dialogues de l’autre, la comédie. Enfin ils doivent réaliser un montage avec les éléments sélectionnés des deux.

La restitution de ce travail est présentée le samedi 16 décembre à la Médiathèque de Vélizy.

Première semaine : découverte du logiciel de montage et sélection du son de la comédie.

Les élèves ont découvert le logiciel de montage, ils ont appris à sélectionner avec des termes techniques comme point d’entrée, point de sortie, un extrait de film pour n’en garder que le son.

Ils ont choisi la comédie et sélectionné le dialogue qu’ils souhaitaient garder.

Semaines suivantes : sélection de plans qui vont avec le dialogue choisi.

Une séquence est une action du film Dans une séquence, il y a une succession de plans (images de personnage qui parlent et se répondent par exemple). Dans un plan il y a plusieurs images.

Les élèves ont commencé à effectuer le montage son/image.

Dernière séance : le montage est terminé.

Il a fallu trouver un titre et écrire un générique avec le nom des films, leurs réalisateurs et celui des « réalisateurs » du montage.

En mots : « Kifer, facile, adoré, bien, ça va, super, aimé, cool, terrible, génial, amusant, rigolo, pas mal, passe temps, pas aimé »

En phrases : « On a créé des moments marrants en faisant comme on voulait. Le temps passait trop vite. Je n’ai pas aimé quand on faisait de fausses manip, il fallait tout recommencer, on a pris du retard. On ne s’est pas ennuyé. C’est un truc nouveau qu’on n’avait jamais fait. On a manipulé des outils informatiques, on loupait quelques cours. »

Les élèves

« Vous avez bien compris le principe du montage. Vous avez tous créé un montage, vous avez travaillé en équipe. Vous avez mené à bien le projet, je suis fier de vous. »

Thomas LEROY

« J’ai vu des élèves investis, concentrés, capable de travailler en binôme, autonomes. Ils ont appris à utiliser un logiciel de montage. Ils ont réfléchi ensemble pour le choix du son, des images. Ils ont discuté, accepter les avis les uns des autres. Ils ont été respectueux du matériel et des personnes. »

La professeure